Premier week-end répét’!

 

À deux mois des représentations, il est temps d’accélérer les choses. Le premier week-end de répétition vient d’avoir lieu. Ces temps permettent non seulement de travailler plus intensément et d’avancer plus vite, ce sont aussi des moments vécus ensemble pendant le travail, les pauses, le repas, moments qui comptent pour apprendre à mieux se connaître et à souder le groupe.

 

Place aux images…

Samedi: Bagarre pour tout le monde !

La pièce est riche en disputes et quiproquos. De quoi faire voler les baffes, les gnons et les coups de boule !

Pour se taper sur la figure et se crêper le chignon sans risque, il est essentiel d’apprendre les bases d’une bonne paire de gifles. Comme on dit, ça n’est jamais perdu pour tout le monde !

  Premier week-end répét'! dans Répétitions fanny-et-seb-1-sur-1site2-200x300   IMG_3446site1 dans Répétitions

Fanny tire les oreilles de Sébastien et Marie-Clémence flanque une bonne gifle à Camille.

 

IMG_3453site1-200x300

Démonstration par Benoît, le metteur en scène ; c’est encore le pauvre Sébastien qui ramasse !

 

Dimanche:

 

andré-1-sur-1site-200x300  annie-1-sur-1site1-200x300

André Dubant                                   Annie Chemin

joelle-1-sur-1-300x200

Joelle escallier

pierre-1-sur-1-300x200  sebastien-1-sur-1-300x200

Pierre Bertrand                                                                   Sébastien Chabert

 

sebastien2-1-sur-1-300x199  IMG_3503-site2

Sébastien Chabert                                                               Le texte : il ne reste plus qu’à l’apprendre !

 

23 avril, 2012 à 20 h 15 min | Commentaires (0) | Permalien


Trièves en Scène : la tournée 2012

 

Trièves en Scène : la tournée 2012 dans Le projet 2012 logo-quadri-216x300

Pour 2012, Trièves en Scène vous mijote une comédie, une farce, une bouffonnerie, une cascade de gags, un tourbillon de plaisir et de rire : Les Joyeuses Commères de Windsor !

Comme pour Le Capitaine Fracasse et Les Trois Mousquetaires, auxquels vous avez réservé un accueil formidable, la troupe de Trièves en Scène posera ses tréteaux sur les places de nos villages du 28 juin au 8 juillet, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Comme chaque fois, ce sera la fête dans les villages, continuée après le spectacle par un repas, une soupe, une barbecue ou une buvette partagés avec la troupe jusqu’à ce que les étoiles brillent haut dans le ciel, après avoir brillé dans vos yeux !

Parce que le théâtre et l’art sont l’affaire de tous, Trièves en Scène souhaite faire participer le plus d’habitants possible au projet, autour d’un petit noyau de professionnels. Plus que le spectacle, ce sont les rencontres qu’il provoque et les amitiés qui se nouent qui comptent pour nous.

Vous voulez être de l’aventure ? Vous souhaiter jouer, tenir un rôle de figurant, participer à la confection des costumes et des décors, chanter ou jouer de la musique ? Ou simplement jouer les gros bras pour nous aider à installer et désinstaller scène et gradins ?

Votre comité des fêtes ou votre association souhaite accueillir le spectacle, assurer l’organisation de la fête après la représentation ?

N’hésitez pas à nous contacter avec le formulaire ci-dessous ! A très bientôt,

Trièves en Scène

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

1 avril, 2012 à 23 h 30 min | Commentaires (0) | Permalien


Les Joyeuses Commères de Windsor : résumé

 

Falstaff, vieux guerrier déchu de la cour d’Elisabeth Iere, a pris ses quartiers à l’auberge de la Jarretière de Windsor, près de Londres.

 

Ce personnage énorme, bravache, sans-gêne et sans le sou, aimant boire et manger, décide de séduire Mesdames Lepage et Duflot, dont la principale qualité est d’avoir de riches maris. Mais les deux amies, scandalisées par la prétention de Falstaff, décident de lui jouer quelques bons tours à leur façon. Lui faisant croire qu’elles cèdent à son charme, elles l’attirent dans des guets-apens dont il sort chaque fois ridiculisé.

Les Joyeuses Commères de Windsor : résumé FALSTAFF-PRINT-300x244        falstaff-1964-300x239

 

Là où ça se complique, c’est que le mari jaloux de Mme Duflot, persuadé de l’infidélité de son épouse, concocte de son côté un plan emberlificoté pour la prendre la main dans le sac.

Et comme il n’y a pas de bonne comédie dans histoire d’amour, la prude Anne Lepage, fille des époux Lepage, est promise à un homme par son père et à un autre par sa mère, alors qu’elle en aime un troisème… comment échapper aux prétendants ennuyeux que lui présentent ses parents ?

Mesdames Lepage et Duflot vont-elles décourager les avances du gros Falstaff ? Madame Duflot parviendra-t-elle à jouer les amantes aux yeux de Falstaff sans se faire prendre par son jaloux de mari ? Qui la jeune Anne épousera-t-elle au bout du compte ?

B1975.5.23-250x300   Falstaff-At-Hernes-Oak-From-The-Merry-Wives-Of-Windsor-Act-V-Scene-V-1832-248x300

 

Les stratagèmes des unes et des autres vont aboutir crescendo à la scène finale hilarante. Les intrigues s’emmêlent à un rythme époustouflant, tandis que défile devant nos yeux une galerie de personnages tous plus ridicules les uns que les autres à l’exception des femmes, qui ont plus d’un tour dans leurs sacs !

1 avril, 2012 à 23 h 00 min | Commentaires (0) | Permalien


Qui sommes-nous ?

Trièves en Scène est une association qui a été spécifiquement créée pour monter des spectacles de théâtre associant habitants et associations du Trièves dans l’élaboration et la représentation des spectacles. Parce que la culture ne se limite pas à la culture intellectuelle, chaque représentation, qui associera d’autres disciplines artistiques autour du théâtre (chant, musique, danse, cirque, etc.) sera suivie d’un banquet à base de produits du terroir.

Théâtre et gastronomie, c’est le programme de Trièves en Scène !

À l’origine du projet se trouve Michel Dibilio, metteur en scène. Il est entouré d’André Delus (président), Marie Faure (trésorière) et Estelle Revol (secrétaire) et de quelques autres amoureux de théâtre, habitant tous le Trièves. Après cinq pièces, Michel Dibilio a cédé la place de metteur en scène à Benoît Kopniaeff, mais il reste actif au sein de l’association.

7 mars, 2012 à 18 h 31 min | Commentaires (0) | Permalien


123